Prêt(e)pour la crise ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dénigrement, rumeur, phishing… nous en parlions dans un précédent article : en ligne, une crise peut vite arriver autant donc s’y préparer !  

Dans le domaine de la communication de crise, s’il y a bien une règle à retenir c’est qu’une bonne crise est une crise qui se prépare…

    Étape 1 : Identifiez les sujets potentiels de crise

    Il peut s’agir de problèmes liés aux produits et à leur utilisation, à la sécurité des employés ou des sites de production, aux relations sociales ou encore aux problèmes éthiques, réglementaires, environnementaux ou financiers…

    Listez scrupuleusement pour chaque typologie les sujets de crise qui pourraient émerger et passez à l’étape n°2  !

      Étape 2 : Réfléchissez à votre stratégie

      Une fois les sujets identifiés, il va vous falloir préparer une stratégie de communication de crise afin de répondre aux attaques et donc de préserver votre image et votre business. Pour cela :

      1. Identifiez vos cibles, à qui vous souhaitez parler, transmettre votre message
      2. Pour chaque sujet potentiel de crise, rédigez un court message d’explication que vous modifierez/adapterez le jour J si besoin
      3. Identifiez les supports sur lesquels vous souhaitez communiquer : réseaux sociaux, site Internet, chaîne YouTube… Et sous quelle forme : vidéo, interview, communiqué de presse, tweet…
      4. Définissez vos objectifs, par exemple : rentrer en contact avec les différentes parties prenantes, rassurer ces parties prenantes, éviter que l’entreprise, son image, son business en pâtissent
      5. Enfin, choisissez quelle stratégie vous aller adopter face à chacun des sujets potentiels de crise. Il en existe trois différentes :
      • stratégie de reconnaissance : il s’agit de reconnaître l’ensemble des faits qui vous sont reprochés
      • stratégie de refus : il s’agit de ne pas reconnaître les faits que l’on vous reproche en décidant soit : de garder le silence, de nier, ou de désigner un bouc émissaire
      • stratégie du projet latéral : il s’agit de détourner l’attention en évoquant un autre problème que celui à résoudre

        Étape 3 : Travaillez votre image et faites-vous des alliés

        Au quotidien, adoptez une communication claire et authentique : en temps de crise votre message sera mieux reçu et votre parole moins remise en cause. De même, apprenez à nouer des liens avec vos abonnés ou des spécialistes de votre secteur afin d’avoir des alliés qui prendrons volontiers la parole pour vous défendre.

        Alors, prêt(e) pour la crise ?

          Laissez un commentaire !

          Restons en contact !

          Ne ratez aucune de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter

          2021 © Réussir Mon Entreprise. Tous droits réservés.